Synthèses des recommandations PDF Imprimer Envoyer
Temps de l’annonceTemps spécifiquesCommentaires / Points clés
Temps médical de l’annonceAnnonce du cancerConsultation longue et spécifique, dédiée à l’annonce du diagnostic confirmé, qu’il soit initial ou lors d’une rechute, temps plutôt hospitalier, même si les généralistes ou spécialistes libéraux sont amenés à annoncer un cancer.
Contenu de cette consultation à inscrire au dossier du patient.
Proposition d’une stratégie thérapeutique et PPSTemps associé ou dissocié du premier, ce temps est en général secondaire à la RCP. Intérêt : apporter au patient la garantie qu’une stratégie thérapeutique a été concertée et qu’elle s’appuie sur des référentiels validés. Informer aussi des possibilités d’un second avis, d’un relais soignant…
Temps d’accompagnement soignant de l’annonceTemps d’écoute, d’information et de soutienReformuler, compléter, ré expliquer, présenter l’organisation de la prise en charge, repérer les besoins psychologiques et sociaux*, aborder la question des proches.
En général un infirmier, mais aussi un manipulateur en radiothérapie. A renouveler éventuellement si besoin, suivi téléphonique possible.
Contenu de cette consultation à inscrire au dossier du patient / dossier de liaison.
Temps de coordination avec les autres acteurs de la prise en chargeOrienter le patient vers les équipes de soins de support, assurer la continuité dans le temps entre annonce et mise en oeuvre des soins, et l’articulation ville hôpital.
Accès à une équipe de soins de supportAccompagnement socialInformation sur les droits et aides et institutions sociales, avec coordonnées des personnes et lieux-ressources. Repérer rapidement les risque d’une dégradation de la situation sociale*.
Prise en charge psychologiqueAppui du psychologue, bien que les premiers repérages soient réalisés dans les temps médicaux et soignants. Le psychologue propose son aide pour l’immédiat ou pour l’avenir, pour le patient et/ou ses proches.
Autres compétences en soins de supportAprès évaluation des besoins, orientation du patient vers ces professionnels (douleur, soins de kiné, diététique…)
Articulation ville hôpitalAnnonce dans le cadre d’un programme de dépistageTous spécialistes impliqués dans l’annonce d’un dépistage positif (sein, col, colon, prostate, mélanome…) : information immédiate du médecin traitant, avec l’accord du patient, et orientation la plus rapide possible dans le dispositif de soins.
Rôle du médecin traitant (MT) autour de l’annonceImportance de l’associer très tôt au parcours de soins, coordination avec l’équipe hospitalière ; attention à ce que le MT ait toutes les informations nécessaires pour la demande d’ALD. Le MT connaît le contexte socioprofessionnel, familial et psychologique de son patient et peut apporter des informations éclairantes à l’équipe.
Spécificités en oncopédiatrieAnnonceEntretiens d’annonce : longs et progressifs, pour l’enfant, ses parents et sa fratrie
InformationsInformations : documents sur le cancer, les examens, l’environnement (scolarité, animations…), livret d’accueil, information sur les essais thérapeutiques et la recherche clinique
Second avisProposition systématique du recours à un second avis
Soins de supportProposition d’un soutien psychologique à tous les membres de la famille
Repérage des besoins sociaux
Mise en contact avec des associations de parents

* Des outils seront mis à disposition sur le site internet de l’INCA www.e-cancer.fr (Dr F Lefort Reseau Ancelot)

Télécharger la synthèse des recommandations au format PDF